Accueil >> Afrique : vérifier la validité des médicaments par SMS

Afrique : vérifier la validité des médicaments par SMS

crit le 25 aot 2010

tags : afrique, SMS, téléphonie mobile, service, consommateurs

Un entrepreneur ghanéen vient d’inventer un nouveau service, mPedigree, qui consiste à tester gratuitement la validité des médicaments contre le paludisme en Afrique en envoyant un simple SMS. Les utilisateurs peuvent connaître la fiabilité d’un médicament en envoyant par SMS un code présent sur la boîte.

Ce système est avant tout un moyen d’assurer la sécurité des personnes qui consomment ces médicaments mais aussi de lutter contre la contrefaçon. Selon des études dirigées par l’OMS, 30 à 60% des médicaments en Afrique sont contrefaits ou ne présentent pas les normes de sécurité obligatoires.

Les médicaments valides disposent d’un code unique qui se trouve sur la boîte et que l’on découvre en grattant une zone prévue à cet effet. L’utilisateur envoit ce code par SMS à une ligne téléphonique spécialisée et reçoit une réponse immédiatement. Si le médicament est valide, le consommateur reçoit « OK » ainsi que quelques informations sur le médicament en question (date d’expiration…). Si le médicament n’est pas valable, vous recevez « No » et vous êtes invité à vérifier le code.

Ce service est absolument gratuit pour les utilisateurs, il est financé par les laboratoires pharmaceutiques et le gouvernement des pays concernés. C’est le groupe américain HP qui se charge de l’infrastructure technologique.

Grâce à mPedigree des milliers de vies pourront être sauvées, en incitant les populations à consommer des médicaments réglementés. Les médicaments contrefaits causent chaque année la mort de plus de 700 000 personnes en Afrique en favorisant la venue et la mutation de bactéries.

Avec mPedigree, les consommateurs peuvent s’assurer de la fiabilité d’un médicament avant de l’utiliser. Ce service a pu être mis en place grâce au développement de la téléphonie mobile en Afrique et a déjà été adopté au Nigeria. Enfin, il devrait s’étendre au Kenya, en Ouganda et en Tanzanie et des tests ont été effectués au Ghana et au Rwanda.

Bookmark and Share

TAGS

DERNIERS ARTICLES

RSS

Appelez moins cher dans plus de 200 pays